Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénicoles de France - AFL


 

 

 

 

 

 

 

 

Les pycnides sont N+ rouge

Vouauxiella lichenicola Petrak et Sydow. = Sirothecium lichenicolum = Torula lichenicola

Photos 1-3 Jean-Pierre Gavériaux
Espèce lichénicole trouvée sur apothécies de Lecanora  par Marie-Claude Derrien,
sur rameaux de prunelliers et de pommiers en bord de route - 2013 - Indre (36)
Photos 4-5 Julien Lagrandie - 18/12/2015 - sur écorce de feuillu - Manche - (50) -
Photos 6-7 Chantal Van Haluwyn - Nord - (59) -
Photos 7-9 et texte Jean-Michel Sussey -25/8/2016 - Doubs - (25) - (leg. et dét. Françoise Drouard)


 

Ascomycota - anamorphe de Pezizomycotina -

 

Observation à la loupe : ce champignon lichénicole se manifeste uniquement par la présence de ses minuscules pycnides (0,05-0,16 mm de diamètre), subglobuleuses, noires, immergées dans les apothécies (hyménium ou rebord thallin) du lichen parasité, plus rarement sur le thalle.

Observation au microscope : à l’intérieur des pycnides, se forment des chaînes juxtaposées de pycnidioconidies (appelées improprement pycniospores) ellipsoïdales, simples, avec les extrémités plus ou moins tronqués, brun clair ou olivacées, à paroi lisse non verruqueuse, de (5) 6 – 8 (9) × 3 – 4 µm, et qui se détacheront les unes après les autres.

Chimie : paroi de la pycnide K+ vert olive pâle, N+ rouge.

 

Écologie, répartition : sur le thalle et les apothécies de Lecanora spp. corticoles. De l’étage thermoméditerranéen à l’étage montagnard. Espèce certainement très répandue mais non recherchée (à la loupe) sur les apothécies de Lecanora.

 

Récolte (photos 7-9) : Herb. JMS. N° 3114 (leg. et dét. Françoise DROUARD).

- Date : 25.08.16 Lieu : 25370 Longevilles Mont d’Or (session Jura, site n°9). Alt. : 1400 m.

- Support du spécimen : Sur le disque d’une apothécie de Lecanora pulicaris, lichen récolté sur l’écorce d’un tronc de hêtre isolé dans une pâture sur sol calcaire.

 

Étymologie : Vouauxiella en hommage à l’abbé Léon Vouaux (1870-1914) mycologue français ; lichenicola qui pousse sur les lichens (parasite des lichens).

Synonymes : Sirothecium lichenicolum (Linds.) Keissl., Torula lichenicola Linds.

 

Remarques : Vouauxiella verrucosa, qui parasite des apothécies de Lecanora du groupe chlarotera, a des pycnidioconidies à paroi verruqueuse et non pas lisses, de 6-9 × 3.5-5 µm.

 

Bibliographie

Hawksworth D. L., Atienza V. et Coppins B. J., 2010 – Artificial key to the lichenicolous fungi of Great Britain, Ireland, the Channel Islands, Iberian Peninsula and Canary Islands.

Nash T. H., Ryan B. D., Gries C., Bungartz F., (eds.) 2004 – Lichen Flora of the Greater Sonoran Desert Region, vol.2.

Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p.

 

cette espèce a fait l'objet de l'une des 16 fiches du débutant

publiées dans le bulletin AFL 2017_2 par Jean-Michel Sussey

 


 

[Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]