Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénicoles de France - AFL


 
 
Coupe verticale de périthèce (à gauche) et ascospores simples (à droite)

Verrucula pusillaria Nav.-Ros. et C. Roux - en parasite sur un thalle de Caloplaca pusilla

Photo 1 Marie-Claude Derrien,  Photos 2 et 3 Olivier Gonnet - session AFL 2014 - vallée de l'Ubaye - (04)


 

Ascomycota - Eurotiomycetidae - Verrucariales - Verrucariaceae
 

Thalle : formé d'aréole de 0,4-1 mm de Ø, non ou rarement formé de squamules polygonales à ± arrondies, non ou peu pruineux. Médulle contenant de grands cristaux.

Photosymbiote : algue verte.

Chimie : médulle I-.

Périthèces : 0,1-0,2 mm de Ø, par un ou deux par aréole ; spores 10–13 × 7–9,5 μm, largement ellipsoïdales. Pycnides rares, conidies bacilliformes.

Habitat : lichen lichénicole se développant en parasite sur thalle de Caloplaca pusilla. Espèce rare, patrimoniale d’intérêt national, vulnérable.

 

Bibliographie :

- La genroj Verrucula kaj Verruculopsis (Verrucariaceae), Pere Navarro–Rosinés, Claude Roux kaj Cécile Gueidan, Bull. Soc. linn. Provence, t. 58, 2007, pages 133 à 180.

- Catalogue des lichens de France, de C. Roux et coll., 2014, pages 1269 et 1270.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]