Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 

Verrucaria nigrescens (Pers.) var laeviuscula (Nyl.) 

Photos et textes de Jean-Michel Sussey (session AFL 2004 - Ariège - 09)


 

Ascomycota - Eurotiomycetidae - Verrucariales - Verrucariaceae
 

Thalle : crustacé fendillé-aréolé, quelquefois continu par places, de couleur brun sombre et non gélatineux à l'état humide.

Photosymbiote : algue verte.

Réactions chimiques : R-.

Périthèces : hémisphériques sont à demi ou au trois-quart immergés dans le thalle et l'involucrellum dimidié ou atteignant l'hypothalle. Spores ellipsoïdales, incolores, par huit de 14-21 x 8-11 µm.

Habitat : Saxicole, calcifuge, modérément ou assez faiblement hydrophile, au bord des ruisseaux ou torrents froids, plus rarement au bord des lacs. Surtout en montagne.

 

Spécimen récolté par Jean-Michel Sussey, herbier JMS n° 1861, le 22/08/04 au Plateau de Beille, en Ariège, torrent de Serre haute de Très Bénous, alt. de 1870 m, sur rocher non calcaire dans le torrent, recouvert temporairement par l'eau.

 

Remarques :

- Verrucaria nigrescens, bien que se trouvant sur toutes sortes de supports, est d'une façon générale plutôt calcicole.

- La variété laeviuscula est hydrophile d'eau douce, sur des roches siliceuses, le long ou dans les ruisseaux ou torrents, l'eau le recouvrant temporairement selon WIRTH (1995) dans l'Hymenelietum lacustris. C'est précisément le cas de notre exemplaire en herbier qui est accompagné de Ionaspis lacustris et de Bacidina inundata.

- Verrucaria margacea a des spores beaucoup plus grandes de (20)25-35(40) x (9)11-15( 20) µm.

- Verrucaria pachyderma a une thalle gélatineux, un peu vert à l'état humide et des périthèces entièrement enfoncés dans le thalle.

 

Cette espèce a fait l'objet d'une fiche du débutant

publiée dans le bulletin AFL 2007_1 par Jean-Michel Sussey

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]