Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Varicellaria hemisphaerica (Flörke) Schmitt & Lumbsch, comb. nov.
= Pertusaria hemisphaerica =
Pertusaria speciosa

Textes et photo 1 Jean-Pierre Gavériaux (sur écorce de chêne - scan. de Dia. de 1991 - Pas-de-Calais - 62)
Photo 2  David Vaudoré - 7/12/2015 - sur poteau de clôture en bois - Saint-Georges-d'Annebecq - Orne - (61) -
Photo 3 Jean-Pierre Gavériaux - 18/8/2013 - Parc de l'abbaye de Liessies - Nord - (59) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Pertusariales - Pertusariaceae
 

Thalle : crustacé, assez épais, lisse à verruqueux, gris clair à gris bleuâtre pâle, avec une large marge blanchâtre ou parfois un hypothalle nettement zoné ; soralies 1-1,5 mm de Ø, remarquablement convexes, granuleuses, ± concolores au thalle, souvent confluentes, principalement situées au centre du thalle.

Photosymbiote : algue chlorococcoïde.

Chimie : K-, C+ rouge carmin, KC+ rouge, P- ; UV+ bleuâtre.

Présence d'acide lécanorique.

Apothécies : jamais rencontrées en Europe.

Habitat : sur écorce rugueuse de feuillus, dans les bois, les parcs, en bordure de route, en situation plutôt ombragée, plus fréquent vers la base des troncs. Très rare sur roche (où il ressemble alors à Varicellaria lactea, mais celui-ci a un thalle blanc).

 

Remarque : se reconnaît à son thalle gris bleuâtre pâle, sa marge blanche, ses soralies convexes C+ rouge vif. Cette espèce était, jusqu'à une époque récente, classée dans le genre Pertusaria.

 

 

Le genre Pertusaria est polyphylétique et ses affiliations phylogénétiques ne sont pas encore connues avec certitude. De récentes études de phylogénie moléculaire (Schmitt, Otte, Parnmen, Sadowska-Deś, Lucking, Lumbsch, 2012) ont montré que les espèces dont le constituant majeur est l’acide lécanorique formaient un groupe monophylétique qui se différencie des Pertusaria s.st.  ; elles ont été regroupées dans le nouveau genre Varicellaria. En France le genre Varicellaria contient 4 espèces différentes.

 

Principaux caractères du genre Varicellaria :

- substance lichénique principale : l’acide lécanorique,

- apothecies disciformes,

- asques fortement amyloïdes,

- gelée hyméniale non amyloïde,

- asque contenant 1-2 spores,

- ascospores ayant 1 ou 2-cellules,

- paroi sporique épaisse formée d’une seule couche.

 

 

Petite clé simplifiée des 4 espèces françaises du genre Varicellaria

(d'après Schmitt, Otte, Parnmen, Sadowska-Deś, Lucking, Lumbsch, 2012)


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]