Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Trapelia glebulosa (Sm.) J.R. Laundon - [-ID 4-]
= Lecanora coarctata var. angelica = Lecanora coarctata subsp. angelica = Lecidea glebulosa -

Photos  1 et 2 Patrice Lefrançois - session AFL Normandie 2012 - Orne (61)
Photo 3 de Jean-Michel Sussey - montage dans le bleu lactophénolé x1000 (immersion)


 

Ascomycota - Lecanoromycetes - Trapeliales - Trapeliaceae

 

Thalle : squamuleux, squamules gris clair (parfois nuancées de brunâtre ou de violacé), 0,2-2,5 mm, peu adhérentes au substrat, à bord crénelé ou lobulé, ± dispersées ou réunies en petits groupes.

Photosymbiote : algue verte chlorococcoïde.

Réactions chimiques : Thalle K- ou K+ jaune, C+ rouge.

Apothécies : épithallines, à base resserrée, 0,2-0,8 mm de Ø, à disque rose jusqu'à brun noirâtre, plan ou légèrement convexe et rebord propre blanchâtre disparaissant rapidement. Spores simples, hyalines, 14-28 × 7-13 µm.

Habitat : exemplaire trouvé sur une petite roche siliceuse, au niveau du sol en bordure de route. En général sur roches non calcaires, plus rarement sur sol, écorce ou bois d'oeuvre.

 

Remarque : Trapelia involuta est morphologiquement assez proche mais il contient principalement de l'acide 5-O-methylhiascique (chez Trapelia glebulosa on trouve de l'acide gyrophorique seul ou associé à l'acide 5-O-methylhiascique.

 

Bibliographie

- Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p.

- Orange A., 2018. A new species-level taxonomy for Trapelia (Trapeliaceae, Ostropomycetidae) with special reference to Great Britain and the Falkland Islands, the Lichenologist 50(1): 3–42. Présence d'une clé de détermination des espèces européennes et description des diverses espèces.

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]