Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 
 

Trapelia coarctata (Sm.) M. Choisy = Lecanora coarctata = Lecidea coarctata - [-ID 4-]

Photos 1-2 Christian Hurtado - 15/5/2016 - session AFL Cotentin - Manche - (50) -
Photos 3-6 Olivier Gonnet - 1/6/2015 - session AFL Barcelonnette - Alpes-de-Haute-Provence - (04) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetes - Baeomycetales - Trapeliaceae

 

Thalle : crustacé, continu, finement fissuré ou finement granuleux-verruqueux (rarement presque aréolé par altération), blanchâtre, gris rosâtre ou gris sale, dépourvu de soralies.

Photosymbiote : algue verte chlorococcoïde.

Réactions chimiques : Thalle K-, C+ rouge, KC+ rouge carmin (parfois C- ou KC- par altération).

Apothécies : épithallines, à base resserrée, 0,2-0,8 mm de Ø, de roses jusqu'à noir brun, avec disque plan ou légèrement convexe et rebord propre rapidement peu distinct ; entourées, au moins au commencement, d'un mince rebord thallin blanchâtre, ± discontinu. Épithécium (brun jaune) et excipulum (brun, très mince) généralement C+ (rouge). Hyménium de 90-150 µm de hauteur ; hypothécium incolore ou presque. Spores hyalines, simples, 14-28 × 7-13 µm.

 

Habitat : excepté mention contraire, très répandu de l'étage subméditerranéen jusqu'à l'étage montagnard supérieur. Espèce calcifuge, le plus souvent sur cailloux ou blocs de pierre près du sol, substat artificiel, parfois même sur le sol, rarement sur écorce.

 

Remarque : proche du genre Trapeliopsis, Trapelia s'en distingue (entre autres) par ses apothécies plus petites et ses ascospores plus grandes.

 

Bibliographie

- Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p.

- Orange A., 2018. A new species-level taxonomy for Trapelia (Trapeliaceae, Ostropomycetidae) with special reference to Great Britain and the Falkland Islands, the Lichenologist 50(1): 3–42. Présence d'une clé de détermination des espèces européennes et description des diverses espèces.

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]