Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 

Thalloidima opuntioides (Vill.) Kistenich, Timdal, Bendiksby et S. Ekman
= Toninia bornmuelleri = Toninia caeruleonigricans f. opuntioides =
Toninia vesicularis var. opuntioides = Toninia opuntioides

Photos Olivier Gonnet  - rocher calcaire fissuré - session AFL 2005 - Lozère (48)


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Ramalinaceae

 

Thalle : formé de squamules (4 mm de Ø), fortement convexes au début puis aplaties pour certaines dans le sens vertical et imbriquées ; face supérieure de brun olivacé à brun foncé, pruineuse sur les parties convexes ; face inférieure blanche à brun pâle. Cortex supérieur épais (40-90 µm) contenant une couche épinécrale de 50 µm d’épaisseur. 

Photosymbiote : algue verte (autre que trentépohlia).

Apothécies : 4 mm de Ø, blanc pruineux ; marge K- et N- ou K+ violet et N+ violet. Spores (15-25 x 3-5 µm) uniseptées, fusiformes. Présence (généralement) de cristaux d’oxalate de calcium dans l’’épithécium.  

Habitat : Saxicole, sur roches fissurées et/ou altérées, plus rarement saxiterricole, souvent parmi des mousses, calcicole, ± basophile, mésophile ; associé à des lichens à cyanobactéries au début de son développement. mésophile, euryphotique, peu nitrophile ; . De l’étage mésoméditerranéen à l’étage alpin. 

 

Remarque : Thalloidima sedifolium a des squamules plus dispersées, faiblement convexes au départ, non aplaties verticalemant, un cortex plus mince (20-60 µm) dont la couche épinécrale n'est que de 20 µm d’épaisseur.

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]