Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénicoles de France - AFL


 
 
 
 

Taeniolella punctata M. S. Christ. & D. Hawksw. dét. Jacques Lagabrielle

Photos Jacques Lagabrielle et JP Gavériaux - 30/3/2017 - sur hêtre - forêt de Folschviller - Moselle - (57) -


 

Ascomycota - Dothideomycetes - Mythilinidiales - Mythilinidiaceae

 

Le mycélium de ce champignon lichénicole est formé d'hyphes cloisonnées, de 4,5-6 µm de largeur, flexueuses, subhyalines à brunâtre pâle, ± immergées dans le thalle du lichen parasité.

Cette anamorphe donne des conidiophores disposés en bouquets, brun foncé, à partir desquels se forment des conidies disposées en chaîne, ayant 1-2 cloisons, des parois épaisses et lisses et mesurant 10-12 x 5-9 µm.

Ce champignon lichénicole non lichénisé semble inféodé aux thalles de Graphis scripta.

Le genre Taeniolella a été décrit pour la première fois en 1958 par Stanley John Hughes, un mycologue canadien.

 

Bibliographie :

Kuznetsova, E. S., Motiejūnaitė, J., Galanina, I. A. & Yakovchenko, L. S. 2013. Bacidia suffusa and Taeniolella punctata new to the Russian Far East. – Graphis Scripta 25(2): 51–55.

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]