Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 

 

comparaison entre S. stella petraea et S. cartilaginea

Squamarina stella-petraea Poelt [-ID 3-]

Photos et texte Serge Poumarat - 23/05/2019 - plateau de Siou-Blanc, Signes - Var - (83) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Squamarinaceae 

 

Macroscopie

Thalle :  en rosette (diam. 6,5 cm pour le thalle présenté ici), pruineux, de blanchâtre à vert blanchâtre aux endroits moins pruineux. Lobes périphériques étroitement appliqués sur le substrat, contigus, non imbriqués ou rarement, courts et s’élargissant à l’extrémité, plans ou à peine convexes, larges de 1 à 4 mm.

Photosymbiote : algue verte autre que Trentepohlia.

Chimie : cortex du thalle K+ (jaune), P-. Médulle du thalle K-, P+ (jaune).

Apothécies : 1-2,5 mm de diam., avec bord thallin blanchâtre, pruineux, et disque de brun clair jusqu’à brun moyen.

Microscopie : Spores par 8, hyalines, simples, ellipsoïdales, 9-15 x 4-7,5 µm.

Habitat (d'après Roux et coll., 2017) : saxicole, calcicole, xérophile ou mésophile, héliophile. De l’étage mésoméditerranéen à l’étage montagnard inférieur.

Assez rare, potentiellement menacé.

 

Thalle présenté : Signes (Var, 83), plateau de Siou-Blanc, les faïsses de Montrieux, alt. 600 m, le 23/05/2019. Sur le dessus d’un affleurement calcaire. Leg., det. et herbier S. Poumarat 2019-171.

 

Remarques : cette espèce peut être confondue avec les thalles fortement pruineux de S. cartilaginea. Cependant, les lobes marginaux de S. stella-petraea sont étroitement étalés sur le substrat sans se chevaucher ou presque (en rosette) tandis que chez S. cartilaginea, les lobes périphériques sont moins étroitement appliqués sur le substrat et plus ou moins imbriqués (voir la photo comparative).

Autre espèce ressemblante, S. lentigera est terricole ou muscicole, au sol ou sur rocher.

 

Bibliographie :

CLAUZADE et ROUX Cl., 1985. Likenoj de Okcidenta Eǔropo. Illustrita determinlibro. Bull. Soc. bot. Centre-Ouest, nouv. sér., n. spéc. 7, 893 p.

OZENDA P. et CLAUZADE G., 1970. Les Lichens. Etude biologique et flore illustrée. Edti. Masson, Paris, 800 p.

ROUX C. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A. F. L.), Fontainebleau, 1581 p.

 

Photos complémentaires sur le site de Serge Poumarat : [Lichens de Catalogne]

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]