Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénicols de France - AFL


 
 
 
 
 

Sphinctrina leucopoda Nyl. = Calicium kylemoriensis = Sphinctrina kylemoriensis [-ID 4-]
= Sphinctrina obscurata = Sphinctrina pedata = Sphinctrina turbinata subsp. pedata

Photos Olivier et Danièle Gonnet - 10/10/2018 - Ajaccio, Pointe de la Parata, alt.5 m - Corse - (20) -


 

Ascomycota - Eurotiomyctes - Mycocaliciales - Sphinctrinaceae

 

Champignon lichénicole non lichénisé

 

Apothécies : noires, 0,2-0,3 mm de haut, 0,1-0,2 mm de Ø, avec un pédoncule à peu près égal au diamètre de la cupule sommitale ; excipulum brun sombre, K-. Spores globuleuses, 4-7 µm, à surface à peu près lisse.

Habitat : espèce lichénicole se développant sur Pertusaria corticoles (P. coccodes, P. pertusa, sur écorce de vieux feuillus, surtout Quercus) ou saxicoles-calcifuges (sur P. pluripuncta, P. rupicola) ou rarement sur Ochrolechia, Diploschistes ou Lecanora (sur rochers non calcaires). De l’étage thermoméditerranéen à l’étage collinéen.

Espèce rare, patrimoniale d’intérêt national, en danger d’extinction.

 

Remarque : Sphinctrina turbiformis possède des spores presque fusiformes ; Sphinctrina turbinata est K+ rouge.

 

Bibliographie

- Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p.

- Nash III T.H., Ryan B.D., Diederich P., Gries C., et F. Bungartz,  2004, Lichen Flora of the Greater Sonoran Desert Region, Vol. 2, 742 p.

- D. Muniz, E. Llop and N. L. Hladun, 2013. Sphinctrina paramerae, a new Mediterranean lichenicolous species with non-septate spores, the Lichenologist 45(2): 137–143 ; avec clé de détermination des espèces du genre Sphinctrina.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]