Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 

Solorina octospora (Arnold) Arnold = Solorina saccata var. octospora

Photos Olivier et Danièle Gonnet - 3/8/2013 - Mont Cenis - Savoie - (73) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Peltigerales - Peltigeraceae

 

Thalle : squamuleux prenant un aspect foliacé, formant des rosettes atteignant jusque 10-12 cm de Ø. Lobes ayant 2-3 cm de largeur. Face supérieure brun verdâtre, souvent pruineuse, verdissant beaucoup en présence d'eau. Face inférieure de blanchâtre à gris brun, sans veines distinctes. Médulle blanche.

Photosymbiotes : algue verte (Coccomyxa) et cyanobactérie (Nostoc) dans des céphalodies internes.

Chimie : R-, pas de réactions caractéristiques.

Apothécies : urcéolées, 2-6 mm de Ø, dans une légère dépression de la la squamule, à disque de brun rougeâtre jusque noirâtre. Épithécium brun rougeâtre. Hyménium et hypothécium incolores.

Asques octosporés, spores ellipsoïdales, uniseptées, incolores au début puis brunes à maturité, de 35-40 x 18-21 µm.

Écologie, répartition : Terricole (sur sol calcaire et humifère) ou saxiterricole (dans la poussière accumulée dans les anfractuosités de rochers calcaires), sur des supports humides et restant longtemps sous la neige. Montagnes et régions froides. Étages subalpin, alpin et nival.

Espèce assez rare. Potentiellement menacée (données de Claude Roux).

 

Remarque : Solorina spongiosa a un thalle réduit à une collerette autour des apothécies et ses spores plus petites sont par quatre dans chaque asque.

 

 

Petite clé de détermination des espèces du genre Solorina (JP Gavériaux)

Clé très simplifiée établie à partir de la clé de Claude Roux (Likenoj de Okcidenta Europo - 1985)

 

- Thalle foliacé en général bien développé (parfois réduit à un collier entourant l’apothécie), gris-vert à ± vert vif en présence d’eau ; pas de cortex inférieur sauf sous les apothécies ; étroitement appliqué au sol par des rhizines peu nombreuses mais robustes.

- Algues Coccomyxa (fusiformes avec un chloroplaste pariétal longitudinal et des zones claires dépourvues de cytoplasme) et Nostoc dans des céphalodies internes ou externes.

- Apothécies lécidéines enfoncées dans le thalle, asques de type Peltigera, ayant de 2 à 8 spores brunes, unicloisonnées. Pycnides inconnues.

- Les Solorina sont des lichens terricoles surtout fréquents dans les hautes montagnes et les régions froides.

 

 

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]