Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
lobes du centre du thalle ▲
▼ lobes de la marge du thalle ▲
 

Scytinium massiliense (Nyl.) Otálora, P. M. Jørg. et Wedin - [-ID 4-]
= Leptogium massiliense Nyl.

Photos et texte Serge Poumarat - 20/05/2013 - Marseille - Bouches-du-Rhône - (13) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Peltigerales - Collemataceae
 

Thalle : noirâtre, au début étalé sur le substrat en rosettes applaties puis, par ramification verticale des lobes, en coussinet buissonnant haut jusqu’à 4mm et large jusqu’à 2 cm de diam. Lobes filiformes, cylindriques (sauf une partie des lobes marginaux appliqués horizontalement qui sont souvent assez aplatis et un peu plus larges, jusqu’à 0,3 mm), de 0,1 (0,2) mm de diam., dichotomiquement divisés, non ou, rarement, finement sillonnés, jamais enflés même partiellement.

Photosymbiote : cyanobactérie (Nostoc en chaînettes).

Chimie : R- (aucune réaction du thalle avec les réactifs habituels).

Apothécies : très rarement présentes, jusqu’à 0,4 mm de diam., brun rougeâtre, plus larges que les lobes.

Microscopie : Cortex paraplectenchymateux et médulle homéomère. Spores submurales, 15-27 × 7-11 µm (d’après Clauzade et Roux, 1985).

Habitat : (d'après Roux et coll., 2017) : saxicole, calcicole, mésophile ou aéroxérophile, assez héliophile. De l’étage mésoméditerranéen à l’étage montagnard.

Peu rare, potentiellement menacé.

 

Thalles présentés : Marseille (Bouches-du-Rhône, 13), massif de Marseilleveyre, alt. 220 m, le 20/05/2013. Sur une pierre calcaire fissurée, exposées, avec Romjularia lurida. Signes (Var, 83), plateau de Siou-Blanc, aire de la Bergerie de Siou-Blanc, 620 m, le 16/05/2019. Sur la face verticale d’un bloc calcaire en milieu forestier. Leg., det. et herbier S. Poumarat 2013-16 et 2019-16.

 

Remarques : parmi les espèces de Scytinium ressemblantes, S. teretiusculum a un thalle non en forme de coussinet et, surtout, entièrement paraplectenchymateux et S. schraderi a des lobes longitudinalement sillonnés et renflés au moins en partie.

 

Bibliographie

CLAUZADE et ROUX Cl., 1985. Likenoj de Okcidenta Eǔropo. Illustrita determinlibro. Bull. Soc. bot. Centre-Ouest, nouv. sér., n. spéc. 7, 893 p.

JØRGENSEN P. M., 1994. Further notes on european taxa of the lichen genus Leptogium, with emphasis on the small species. Lichenologist 26 (1) : 1-29.

OZENDA P. et CLAUZADE G., 1970. Les Lichens. Etude biologique et flore illustrée. Edti. Masson, Paris, 800 p.

ROUX C. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A. F. L.), Fontainebleau, 1581 p.

VALLADE J., BERTRAND M. et GARDIENNET A., 2018. Sur quelques cyanolichens discrets ou peu commun de Côte-d'Or. Rev. sc. Bourgogne-Franche-Comté Nat., 27 : 123-134.

 

Photos complémentaires sur le site de Serge Poumarat : [Lichens de Catalogne]

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]