Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 

Sarcogyne hypophaea (Nyl.) Arnold = Sarcogyne privigna auct. [non (Ach.) A. Massal.
= Biatorella hypophaea = Biatorella hypophaea f. hymenogonia = Biatorella privigna
= Lecanora hypophaea = Sarcogyne privigna var. calcicola

Photos et texte  Danièle et Olivier Gonnet - 21/7/2014 -
bord du Lac des Sagnes, alt. 1900 m - Jausiers - Alpes-de-Haute-Provence - (05) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Acarosporaceae

 

Thalle : crustacé, endo- ou épilitique, souvent peu visible, gris, parfois épilithique et mince.

Photosymbiote : algue verte autre que Trentepohlia.

Chimie : R-.

Apothécies : épithallines, 0,3-1 mm de Ø, bien visibles, rebord propre persistant, disque rougeâtre ± foncé à noir (devenant rouge en présence d'eau), rebord saillant, ± sinueux, hypothécium incolore.
Asque contenant de nombreuses spores (environ une centaine).
Spores hyalines, simples, 3,5-5 x 1-1,5 µm.

Habitat : surtout sur roches non calcaires, bien éclairées. Très répandu, jusqu'à l’étage montagnard.

 

Remarque : longtemps nommé Sarcogyne privigna qui est en réalité un synonyme de Polysporina simplex (Knudsen et al. 2013).

 

Bibliographie :

- Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p.

- Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo. 893 p.

- Guide des lichens de France, lichens des roches, par J. Asta, C. Van Haluwyn et M. Bertrand, éditions Belin, 2016, 382 p.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]