Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Schaereria fuscocinerea (Nyl.) Clauzade et Cl. Roux (morpho. fuscocinerea)
 = Lecidea griseoatra (dans le Clauzade-Ozenda) = Lecidea tenebrosa = Aspicilia atrocinerea

Photo 1 Jean-Pierre Gavériaux - sur gneiss - session AFL 2010 - Hérault (34)
Photos 2 et 3 de Jean-Michel Sussey -
15/08/2000 -  St-Martin-de-Belleville,
Les Ménuires, lac de Pierre blanche -   alt. : 2350 m
- Savoie - (73) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Ostropomycetidae incertae sedis - Schaereriaceae

Thalle
crustacé assez lisse, variant du gris au noir en passant par le gris brun et gris sombre, mal délimité, fendillé-aréolé, (quelquefois squamuleux-aréolé), à aréoles convexes présentant des angles aigus. 

Photosymbiote : Trebouxia.

Réactions chimiques : thalle C- et KC- ; médulle C+ et KC + rose rougeâtre ; épithécium N+ pourpre ( sous microscope) ; hyménium et sommet des asques I+ légèrement bleu.

Apothécies 0,3-0,8 mm noires, immergées dans les aréoles. Épithécium vert émeraude ou vert noir ou bien d’un beau violet et hypothécium incolore, brun clair ou brun roussâtre.

Asques octosporés.
Spores hyalines, simples, ellipsoïdales, par huit, 10-17 x 5-8 µm.

Habitat : Saxicole, sur parois ou blocs rocheux silicatées très cohérents, dans des stations moyennement humides mais ne demeurant pas trop longtemps sous la neige, exposées au soleil et au vent. Étages montagnard, subalpin, plus rarement alpin et nival, héliophile, non ou peu nitrophile. Espèce commune dans les montagnes.

 

Étymologie : Schaereria en hommage à Schaerer ; fuscocinerea vient du latin «fusc» = obscur, sombre, brun verdâtre et du latin «ciner» = cendré.

Synonymes : Lecidea griseoatra (Hoffm.) Flot., Lecidea fuscocinerea Nyl., Schaereria tenebrosa (Flotow) Hertel et Poelt., Schaereria endocyanea (Stirton) Hertel et G. Schneider, Aspicilia complanatoides (A.L.Sm.) W.Watson.

 

Remarques

- Des soralies sont présentes dans le morphotype sorediata ( = var. sorediata Houmeau et Roux).

Schaereria endocyanea, lichen considéré auparavant comme une espèce à cause notamment de la couleur de son épithécium violet-bleu avec une réaction K + vert émeraude, est désormais inclus dans Schaereria fuscocinerea. La différence de couleur de l’épithécium viendrait uniquement de son exposition plus importante au soleil. Enfin il faut remarquer que cette espèce est souvent associée aux Rhizocarpon jaunes.

 

Textes tirés de l'une des 12 fiches du débutant

publiées dans le bulletin AFL 2011_1 par Jean-Michel Sussey

 

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]