Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Rinodina lecanorina (A. Massal.) A. Massal.
= Lecanora sophodes var. pictavica = Mischoblastia lecanorina = Placodium ocellatum = Rinodina controversa var. numida
= Rinodina lecanorina
var. pictavica = Rinodina ocellata = Rinodina ocellata f. ochracea = Rinodina sophodes var. pictavica  

Photos et texte Danièle et Olivier Gonnet - 25/7/2014
- Saint-Paul-sur-Ubaye, alt. 2000 m - Alpes de Haute-Provence - (04) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Caliciales - Physciaceae

 

Thalle : crustacé, épilithique, gris ± foncé, aréolé fendillé, épais.

Photosymbiote : algue verte autre que Trentepohlia.

Chimie : K-, C-, KC-, P-, I-

Apothécies : nombreuses d'abord enfoncées dans le thalle puis saillantes, rebord thallin épais, bien net, disque noir, plan puis convexe ; hyménium non inspergé, haut de 80-150 µm. Asques octosporés.

Spores brunes, uniseptées de type bicincta (avec 2 bandes noires à un stade de développement), 16,3-19,3 x 8,1-9,5 µm.

Habitat : sur sommets de rochers ou de gros blocs calcaires, en milieu ensoleillé et sec. De l’étage mésoméditerranéen à l’étage subalpin (optimum au supraméditerranéen et au montagnard).

Sur l'échantillon récolté en Haute Ubaye se trouvaient Lobothallia radiosa, Caloplaca pusilla et Candelariella aurella.

Espèce assez commune, non menacée.

 

Remarque : Rinodina luridata possède également des spores de type bicincta.

 

Bibliographie :  

- Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p.

- Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo. p. 691.

- Nordic Lichen Flora, vol. 2, Physciaceae, 2002, Teuvo Ahti et al., 116 pages.

 

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]