Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL




Rhizocarpon  richardii (Lamy ex. Nyl.) Zahlbr. subsp. constrictum (Malme) Cl. Roux comb. nov.

Photo 1 Olivier Gonnet - Textes et photo 2 Jean-Michel Sussey - Excursion AFL 2008 - Finistère (29)


 

Asomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Rhizocarpaceae

Genre : Rhizocarpon
vient du grec “rhizo” = racine, rhizome, et de “carpo” = fruit, semence, spore.
Espèce : richardii en hommage au lichénologue RICHARD.
Sous-espèce : constrictum vient du latin “constrictus” = lié, étranglé, resserré, compact (sans doute parce qu'il est toujours entouré par une large ligne hypothalline noire).
Synonymes : Rhizocarpon atlanticum I.M. Lamb., Rhizocarpon constrictum Malme
 

Observation à la loupe : Thalle crustacé (jusqu'à 8 cm de diamètre), épilithique, non lobé au pourtour, mais bien délimité par un hypothalle noir, formant de petites rosettes pouvant se rejoindre, fendillé-aréolé, brun ou gris brun avec une légère nuance de gris violet et des apothécies noires au début peu saillantes puis à la fin plus ou moins saillantes, à disque plat ou légèrement convexe et un rebord mince plus ou moins persistant.

 Observation au microscope : Epithécium de vert olivacé foncé à gris noir. Hypothécium brun rougeâtre foncé. Spores en général à 1 cloison principale (mais des cloisons secondaires fines peuvent apparaître dans les cellules de certaines d'entre elles), incolores (légèrement grise à maturité), par huit, de 18 - 39 x 11 - 20 µm.

 Réactions chimiques : K - (thalle : cortex et médulle)
C + ou au moins KC + rouge (médulle du thalle avec de l'acide gyrophorique)
I + indigo (médulle)

Récolte : Herbier JMS. N°2082
- Date :  23.08.07  Lieu :  29129 Camaret-sur-Mer, presqu'île de Crozon, pointe de Pen Hir  Alt. : 30 m.

- Écologie, répartition : Saxicole, calcifuge. Très commun dans des sites exposés à la lumière et aux intempéries, sur les rochers et les cailloux ou les galets sur le sol en bord de mer, dans le nord et l'ouest de l'Europe.

- Support : rocher acide émergeant au ras du sol.

 Remarques : Les réactions de l'exemplaire récolté sont C + rouge fugace (médulle du thalle) et C - et KC - (cortex du thalle). Il s'agit d'un lichen essentiellement maritime des côtes atlantiques et des mers du nord de l'Europe. Cependant il a été trouvé sur le littoral atlantique espagnol dans la région de Séville et en région méditerranéenne près de la Ciotat, calanque de Figuerolles dans les Bouches du Rhône.

La sous-espèce richardii, beaucoup plus rare, s'établit à l'intérieur des terres, loin des influences maritimes ; elle s'en distingue en outre (Clauzade et Roux, 1985 : 671) par ses spores devenant assez rapidement brunes, à cloisons secondaires plus nombreuses (spores à la fin submurales ou même murales). Elle n'est connue avec certitude qu'en France, dans les Deux-Sèvres (Richard, 1878 : 37; localité type : Champbrille, sur micaschiste) et la Seine-et-Marne (Boissière, 1990 : 191). Les deux sous-espèces ne sont pas distinguées par Purvis et al. (1992) dont la description correspond à la subsp. constrictum.

·         *Note de Claude Roux  : La nouvelle combinaison Rhizocarpon richardii subsp. constrictum proposée dans Clauzade et Roux (1987 : 207) étant nomenclaturalement invalide (basionyme non cité), elle est validée ici même :
Rhizocarpon richardii (Lamy ex. Nyl.) Zahlbr. subsp. constrictum (Malme) Cl. Roux comb. nov. Bas. Rhizocarpon constrictum Malme in Svensk. Bot. Tidsskrift, 13(1) : 30 ( 1919).

 Bibliographie :
Bricaud O., Coste C., Ménard T., et Roux C., 1991 - Champignons lichénisés et lichénicoles de la France méridionale (Corse comprise) : espèces nouvelles et intéressantes (V). Bull. Soc. linn. Provence, 42 : 141 - 152 (p. 149, n° 54).
Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo.
Illustrita determinlibro. Bull. Soc. bot. Centre-Ouest, n° spéc. 7, S.B.C.O. édit., St-Sulpice-de-Royan, 893 p. (p. 671, n° 33).
Clauzade G. et Roux C., 1987. - Likenoj de Okcidenta Eŭropo. Suplemento 2a. Bull. Soc. bot. Centre-Ouest, sér. nouv., 18 : 177-214 (p.207).
Purvis O. W., Coppins B. J., Hawksworth D. L., James P. W. et Moore D. M., 1992 - The lichen flora of Great Britain and Ireland. Natural History Museum Publications and British Lichen Society, London, 710 p. (p. 540, n° 25).
Roux C. et coll., 2008 - Catalogue des lichens de France. Version provisoire, inédit, 921p. (p. 745)

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]