Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL




 
 
 

Rhizocarpon  richardii (Lamy ex. Nyl.) Zahlbr. subsp. constrictum (Malme) Cl. Roux comb. nov. [-ID 3-]

Photo 1 Olivier Gonnet - Textes et photo 2 Jean-Michel Sussey - Excursion AFL 2008 - Finistère (29)
Photos 3-5 Olivier et Danièle Gonnet - 12/10/2018 -Tour de capitello, rochers crique bord de plage, alt. 3 m
Grosseto-Prugn - Corse - (20) -


 

Asomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Rhizocarpaceae

Genre : Rhizocarpon
vient du grec “rhizo” = racine, rhizome, et de “carpo” = fruit, semence, spore.
Espèce : richardii en hommage au lichénologue RICHARD.
Sous-espèce : constrictum vient du latin “constrictus” = lié, étranglé, resserré, compact (sans doute parce qu'il est toujours entouré par une large ligne hypothalline noire).
Synonymes : Rhizocarpon atlanticum I.M. Lamb., Rhizocarpon constrictum Malme
 

Observation à la loupe : Thalle crustacé (jusqu'à 8 cm de diamètre), épilithique, non lobé au pourtour, mais bien délimité par un hypothalle noir, formant de petites rosettes pouvant se rejoindre, fendillé-aréolé, brun ou gris brun avec une légère nuance de gris violet et des apothécies noires au début peu saillantes puis à la fin plus ou moins saillantes, à disque plat ou légèrement convexe et un rebord mince plus ou moins persistant.

 Observation au microscope : Epithécium de vert olivacé foncé à gris noir. Hypothécium brun rougeâtre foncé. Spores en général à 1 cloison principale (mais des cloisons secondaires fines peuvent apparaître dans les cellules de certaines d'entre elles), incolores (légèrement grise à maturité), par huit, de 18 - 39 x 11 - 20 µm.

 Réactions chimiques : K - (thalle : cortex et médulle)
C + ou au moins KC + rouge (médulle du thalle avec de l'acide gyrophorique)
I + indigo (médulle)

Récolte : Herbier JMS. N°2082
- Date :  23.08.07  Lieu :  29129 Camaret-sur-Mer, presqu'île de Crozon, pointe de Pen Hir  Alt. : 30 m.

- Écologie, répartition : Saxicole, calcifuge. Très commun dans des sites exposés à la lumière et aux intempéries, sur les rochers et les cailloux ou les galets sur le sol en bord de mer, dans le nord et l'ouest de l'Europe.

- Support : rocher acide émergeant au ras du sol.

 Remarques : Les réactions de l'exemplaire récolté sont C + rouge fugace (médulle du thalle) et C- et KC- (cortex du thalle). Il s'agit d'un lichen essentiellement maritime des côtes atlantiques et des mers du nord de l'Europe. Cependant il a été trouvé sur le littoral atlantique espagnol dans la région de Séville et en région méditerranéenne près de la Ciotat, calanque de Figuerolles dans les Bouches du Rhône.

La sous-espèce richardii, beaucoup plus rare, s'établit à l'intérieur des terres, loin des influences maritimes ; elle s'en distingue en outre (Clauzade et Roux, 1985 : 671) par ses spores devenant assez rapidement brunes, à cloisons secondaires plus nombreuses (spores à la fin submurales ou même murales). Elle n'est connue avec certitude qu'en France, dans les Deux-Sèvres (Richard, 1878 : 37; localité type : Champbrille, sur micaschiste) et la Seine-et-Marne (Boissière, 1990 : 191). Les deux sous-espèces ne sont pas distinguées par Purvis et al. (1992) dont la description correspond à la subsp. constrictum.

·        *Note de Claude Roux  : La nouvelle combinaison Rhizocarpon richardii subsp. constrictum proposée dans Clauzade et Roux (1987 : 207) étant nomenclaturalement invalide (basionyme non cité), elle est validée ici même :
Rhizocarpon richardii (Lamy ex. Nyl.) Zahlbr. subsp. constrictum (Malme) Cl. Roux comb. nov. Bas. Rhizocarpon constrictum Malme in Svensk. Bot. Tidsskrift, 13(1) : 30 ( 1919).

 

Bibliographie

- Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p.

- Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo. 893 p.
- Bricaud O., Coste C., Ménard T., et Roux C., 1991 - Champignons lichénisés et lichénicoles de la France méridionale (Corse comprise) : espèces nouvelles et intéressantes (V). Bull. Soc. linn. Provence, 42 : 141 - 152
(p. 149, n° 54).
- Purvis O. W., Coppins B. J., Hawksworth D. L., James P. W. et Moore D. M., 1992. The lichen flora of Great Britain and Ireland. Natural History Museum Publications and British Lichen Society, London, 710 p. (p. 540, n° 25).

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]