Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL




Rhizocarpon oederi (Weber) Körb.

Textes JM Sussey, photos JM Sussey et JP Gavériaux - Comana - Session AFL 2008 - Finistère - (29) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Rhizocarpaceae

 

Genre : Rhizocarpon vient du grec “rhizo” = racine, rhizome, et de “carpo” = fruit, semence.

Espèce : oederi en hommage à M. George OEDER scientifique du 18e siècle.

Synonymes : Biatora oederi (Weber) Hepp, Buellia oederi (Weber) Rostr., Diplotomma oederi (Weber) Jatta, Lecidea atroalba var. oxydata Fr., Lichen koenigii Retz., Rhizocarpon petraeum var. oederi (Weber) Körb., Verrucaria oederi (Weber) Hoffm.

 

Observation à la loupe : Thalle crustacé (jusqu'à 5 cm de diamètre), non lobé au pourtour, sans ligne hypothalline noire, fendillé-aréolé, avec des aréoles (0,4 - 0,8 mm), anguleuses, rouge ferrugineux. Apothécies (0,3 - 0,7 mm) noires, habituellement umbonées, plissées ou vermiculées (gyreuses) comme celles des Umbilicaria, saillantes, le plus souvent au centre du thalle.

 

Observation au microscope : Épithécium noir bleuâtre ou noir verdâtre, hyménium incolore ou légèrement verdâtre, hypothécium brun foncé. Spores à (1) 3 cloisons ou même submurales, restant incolores, par huit, de 12 - 28 x 3 - 11 µm.

 

Réactions chimiques : K - (thalle)

I + bleu (médulle)

 

Récolte : Herb.JMS N° 2121

- Date :  22.08.07  Lieu :  29237 Commana, anciennes ardoisières  Alt. : 330 m.

- Écologie, répartition : Saxicole, calcifuge. Sur des roches acides ou très acides, riches en oxyde de fer, ou sur pierres ou cailloux au sol, dans des stations bien éclairées, ensoleillées et soumises aux intempéries. De l'étage collinéen à l'étage subalpin. Régions tempérées froides.

- Support : sur une pierre siliceuse au sol.

 

Remarques : Rhizocarpon oederi est caractérisé par son thalle rouge ferrugineux, ses apothécies noires umbonées et ses spores à 3 cloisons ou même submurales restant incolores. Tremolecia atrata lui ressemble mais ses apothécies sont lisses et ses spores simples.

 

Bibliographie :

Cabi Bioscience Databases - ISF Species fungorum - http://www.indexfungorum.org

Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo. Illustrita determinlibro. Bull. Soc. bot. Centre-Ouest, n° spéc. 7, S.B.C.O. édit., St-Sulpice-de-Royan, 893 p. (p. 674, n° 46)

Dobson F.S., 2005 - Lichens. An illustrated guide to the british and irish species. The Richmond Publisching Co. Ltd., England, 480 p. (p. 388, n° 6)

Jahns H. M., 1989 - Guide des fougères, mousses et lichens d'Europe. Delachaux et Niestlé, édit., Lausanne, 258 p., 655 pl. (p. 457, n° 460)

Nimis P. L. et Martellos S., 2001 - The information system on italian lichens. Dept. of Biology, University of Trieste. - http://dbiodbs.univ.trieste.it

Ozenda P. et Clauzade G., 1970 - Les Lichens. Étude biologique et flore illustrée. Masson édit., Paris, 801 p. (p. 430, n° 1109)

Purvis O. W., Coppins B. J., Hawksworth D. L., James P. W. et Moore D. M., 1992 - The lichen flora of Great Britain and Ireland. Natural History Museum Publications and British Lichen Society, London, 710 p. (p. 539, n° 21)

Roux C., Coste C., Bricaud O. et Masson D., 2006 - Catalogue des lichens et des champignons lichénicoles de la région Languedoc-Roussillon (France méridionale). Bull. Soc. linn. Provence, 57 : 85 - 200 (p. 167, n° 1085)

Tiévant P., 2001 - Guide des lichens. Delachaux et Niestlé édit., Paris, 304 p. (p. 253)

Wirth V., 1995 - Die Flechten Baden-Württembergs (tome2). Ulmer, Stuttgart, 1006 p. (p. 814 et 815).

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]