Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 

Polyblastia sepulta A. Massal. = Verrucaria calcivora

Photos et texte Olivier et Danièle Gonnet - 5/6/2014 - Fleurey-sur-Ouche - Côte-d'Or - (21) -


 

Ascomycota - Euromycetideae - Verrucariales - Verrucariaceae

 

Thalle : crustacé endo- ou épi-lithique, blanc, assez peu visible, ± épais.

Photosymbiote : algue verte (autre que Trentepohlia).

Chimie : R-.

Périthèces : enfoncés dans le thalle mais faisant saillie sur le thalle, noirs, 0,2-0,3 mm de diamètre, involucrellum absent, excipulum noir. Asques octosporés.

Spores submurales, avec 3 à 4 cloisons transversales, 1 à 2 cloisons longitutinales, 27,1-40,3 x 11,9-16,9 µm.

Habitat (d'après Roux et coll., 2017) : saxicole, sur parois et surfaces de roches calcaires très cohérentes, omninocalcicole, basophile, mésophile ou assez aérohygrophile, non héliophile, non nitrophile. De l’étage montagnard à l’étage alpin, exceptionnellement au méso- et au supra-méditerranéen. Ombroclimats subhumide, humide et hyperhumide.

Assez rare. Potentiellement menacé.

 

Thalle présenté : saxicole, Fleurey-sur-Ouche : alt. 275 m, sur paroi de calcaire très cohérent, orientée vers le SO (rochers du calcaire Bathonien), 2014/06/05, leg., herb. et det. D. et O. Gonnet.

 

Bibliographie

- Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine de C. Roux et coll., 2017, 2e édition revue et complétée, 1581 p.

- Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo. p. 616.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]