Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Phaeophyscia endophoenicea (Harm.) Sántha = Physcia endophoenicea

= Physcia labrata f. minor = Physcia obscura var. endophoenicea = Physcia ocellata

Photos Rémy Ragot - 2/3/2017 - sur écorce - étang Pont-l'abbé - Finistère - (29) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Physciaceae

 

Thalle : foliacé, pas très appliqué au substrat, 1-3 cm de diamètre, lobes non ascendants, 0,6-1,5 cm de largeur, avec des soralies labriformes distinctement K+ (pourpre), finement granuleuses, portées par des lobes relativement étroits. ; face inférieure du thalle et rhizines noirâtres, celles-ci très souvent débordantes ; médulle ponctuée de corpuscules oranges K+ (pourpre). Cortex inférieur paraplectenchymateux.

Photosymbiote : trébouxioïde.

Chimie : soralies et médulle K+ pourpre, présence de skyrine.

Apothécies : toujours absentes.

Habitat (données de C. Roux et coll.) : surtout muscicole (sur mousses corticoles) et  surtout dans des forêts claires. Étages collinéen et montagnard. Ombroclimats humide et hyperhumide.

 

Remarque : espèce caractérisée par ses soralies labriformes et sa médulle rouge orangé qui le distinguent de Phaeophyscia orbicularis.

 

Bibliographie :

- Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p., page 724.

- Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo. p. 597.

- Wirth et all., 2013, Die Flechten Deutschlands, tome 1, pages 873 et 860.

- Nordic Lichen Flora, vol. 2, Physciaceae, 2002, Teuvo Ahti et al., 116 pages.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]