Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 
 
 
 

Polychidium muscicola (Sw.) Gray

Photos et texte Olivier et Danièle Gonnet

Photo 1 - 16/10/2012 - sur Grimmia - Quenza - Corse - (20) -

Photo 2 - 28/12/2014 - session FMBDS - Mont Cenis - Savoie - (73) -
Photo 3 - 4/11/2013 - Novacelles - sur Peltigera elisabethae établi sur mousse - Puy-de-Dôme - (63) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Phlyctidaceae

Thalle
: filamenteux, formé d'un enchevêtrement de lanières (rondes en section ) se ramifiant par dichotomie, brun noirâtre, recouvrant des mousses saxicoles. Présence de quelques cils macroscopiques (sortes de  rhizines blanches) à la base du thalle. Cortex paraplectenchymateux ayant une épaisseur de 100 µm.

Photosymbiote : cyanobactérie (Nostoc), non disposés en chaînes mais en paquets de cellules rondes à ellipsoïdales ayant 6-8,5 x 4-7 µm.

Chimie : R-.

Apothécies 2 mm de Ø, disque brun-rouge, bord propre plus clair que le thalle ; paraphyses septées, non ramifiées avec apex gonflé (5 µm). Asques claviformes, octosporés. Ascospores fusiformes, incolores, 1 à 3 fois septées, 22-30 x 5,5-7,5 µm.

Habitat : espèce muscicole, sur mousses saxicoles plus rarement terricole surtout sur parois, calcifuge.

 

Remarque : confusion possible avec d'autres lichens à petit thalle filamenteux

- Cetraria ou Pseudephebe mais ils ont des algues vertes.

- Ephebe dont les cyanobactéries appartiennent au genre Stigonema.

- Polychidim dendriscum dont les cyanobactéries appartiennent au genre Scytonema.

 

Bibliographie

- Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p.

- Udeni Jayalal, André Aptroot et Jae-Seoun Hur, 2012. The Lichen Genus Polychidium New to South Korea, Mycobiology.

 

 

[Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]