Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 

Phaeophyscia ciliata (Hoffm.) Moberg = Physcia ciliata = Physcia concrustans

Photos Serge Poumarat - 21/5/2009 - Pyrénées-Orientales - (66) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Caliciales - Physciaceae

 

Thalle : foliacés en forme de rosette, de 3-5 cm de Ø (ou plus quand il y a confluence de plusieurs thalles), gris nuancé de brunâtre, dépourvu de pruine, verdissant beaucoup 'n présence d'eau,  très appliqué au substrat, avec des lobes non ascendants, ne se recouvrant pratiquement pas, à face supérieure à peu près plane ; face inférieure noire, recouverte de rhizines noires non ramifiées, cortex inférieur paraplectenchymateux.

Photosymbiote : trébouxioïde.

Chimie : R-.

Apothécies :  nombreuses, 1-3 mm de Ø, avec bord thallin garni de cils fins et courts, noirâtres, visibles seulement à la loupe (x10), tombant facilement. Spore 18-26 x 8-12µm.

Habitat (données de C. Roux et coll.) : corticole, sur arbres isolés ou forêts claires, en milieu humide bien éclairé. Espèce assez commune mais rare dans les hautes montagnes ou dans les zones trop sèches.

 

Remarque : espèce proche de Phaeophyscia poeltii mais celui-ci possède un cortex inférieur prosoplectenchymateux. Le genre Phaeophyscia a été créé en en 1977 par R. Moberg pour les espèces de Physcia s.l. à cortex K- (dépourvu d'atranorine) et conidies ellipsoïdales.

 

Bibliographie :

- Études sur les macrolichens de la famille des Physciaceae en France. I. Phaeophyscia poeltii, D. Masson, bull. linn. Bordeaux, 2011, 39(3) : 257-272.

Photos complémentaires sur le site de Serge Poumarat : [Lichens de Catalogne]

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]