Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 

Parmeliella triptophylla (Ach.) Müll. Arg. = Parmeliella corallinoides

Photo 20/9/2015 Olivier et Danièle Gonnet - Bois barbu - Villard-de-Lans - Isère - (38) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetidae - Peltigerales - Pannariaceae

 

Thalle : formé de squamules (0,5-1,2 mm) brunes, étalées sur le substrat, ± lobulées, éparses ou rapprochées, rarement contiguës ou imbriquées, sur un hypothalle noir presque toujours bien visible, presque toutes pourvues de fines isidies (marginales sur les squamules périphériques, situées sur la totalité de la surface sur les autres squamules), grisâtres, coralloïdes. Cortex paraplectenchymateux.

Photosymbiote : Nostoc ; pas d’algue, le thalle est gris-bleu foncé en présence d’eau.

Chimie : Thalle K-, C-, KC-, P-.

Apothécies : 0,5-1,2 mm de Ø, généralement rares, d'abord rouge brique, ensuite brun rouge et même noires, sans rebord thallin. Spores 10-17 x 5-8 µm simples.

Habitat : espèce corticole, surtout à la base des troncs de feuillus, également terricole, détriticole, ou sur mousses saxicoles au dessus de la limite des arbres. De l'étage collinéen à l'étage alpin, ombroclimats humide et surtout hyperhumide. Espèce assez commune.

 

Bibliographie :

- Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine de C. Roux et coll., 2017, 2e édition revue et complétée, page 680.

- Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo. p. 547.

- Wirth et all., 2013, Die Flechten Deutschlands, tome 1, pages 319 et 320.

- Nordic Lichen Flora, vol. 3, Cyanolichens, 2007, Teuvo Ahti et al., 219 pages.

 

 

Pannariaceae = Thalles foliacés ou squamuleux à crustacé, de couleur terne, grise ou brune, rarement foncé à l’état sec, attaché par un hypothalle bleu-noir.

Photobiontes à Nostoc groupés en amas (pas en chaînettes comme chez les Collema), chez les Psoroma il y a en plus des chlorococcacées.

Thalle hétéromère stratifié mais sans cortex inférieur surtout vers la périphérie du thalle, devenant homéomère vers l’intérieur du thalle.

Apothécies en général rouge brique parfois plus claires, rarement foncées à noires.

Asques 8-sp. ; spores incolore simples sauf dans le genre Massalongia (spores cloisonnées).

Les Pannariaceae sont en général calcifuges et aréohygrophiles, capables de s’installer sur les substrats les plus divers.

 

Petite clé simplifiée pour la reconnaissance des principaux genres (JP Gavériaux)

 
 

 

[Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]