Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Pyrenula macrospora (Degel.) Coppins et P. James = Pyrenula nitida var. macrospora

Photos 1 David Vaudoré - 28/9/2015 - Biville - Manche - (50) -
Photos 2-3 François Julien - session La Hague 2016 - Manche - (50) -


 

Ascomycota - Eurotiomycetideae - Pyrenulales - Pyrenulaceae

 

Thalle : crustacé,  épiphléode, jaunâtre, verdâtre brun, brunâtre ou brun,  continu, lisse, à aspect huileux ; les points blancs (photo 1) dispersés à sa surface correspondent aux  nombreuses pseudocyphelles ; les petits points noirs sont des pycnides.

Photosymbiote : algue du genre Trentepohlia.

Chimie : thalle K+ jaune et P+ jaune ; hyménium K- (pas d'anthraquinones).

Périthèces : globuleux, à demi enfoncés dans le thalle (au début recouverts par le thalle), 0,8-1,2 mm de Ø, noirs, avec involucrellum confluent par sa surface entière avec l'excipulum.

Ascospores brunes, largement fusiformes, à 3 cloisons, 20-38 x 9-15 µm.

Habitat : sur écorce lisse de feuillus, en atmosphère très humide. Espèce rare sauf vers l'ouest de la France, façade de la Manche et de l'Atlantique. 

 

Remarque :

- Pyrénula nitidella, périthèces de 0,2-0,4 mm, thalle P- et hyménium K+ rouge.

- Pyrenula nitida, périthèces plus gros, 0,6-0,8 mm de Ø et spores plus petites 20-24 µm.

 

Bibliographie :

- Le likenoj de G. Clauzade et C. Roux, 1985, page 653.

- Catalogue des lichens de France, de C. Roux et coll., 2014, pages 974 et 975.

- Lichens des arbres, éditions Belin, par C. Van Haluwyn et J. Asta, pages 186-187.

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]