Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Ochrolechia subviridis (Høeg) Erichsen = Ochrolechia bahusiensis = Ochrolechia gallica

Photo 1 Thalle entièrement sorédié avec hypothalle blanc - Pas-de-Calais (62)
Photos 2 et 3 Julien Lagrandie - 18/3/2014 - Calvados - (14) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetidae - Pertusariales - Ochrolechiaceaee
 

Thalle : crustacé, épiphléode, gris blanchâtre, souvent un peu verdâtre surtout à l’état humide, granulo-verruqueux, généralement épais, densément couvert d'isidies donnant un thalle entièrement granuleux. On note souvent le présence d'un hypothalle blanchâtre.

Photosymbiote : algues chlorococcoïdes.

Chimie : P-, K-, C+ rouge, KC+ rouge ; UV+ bleu-vert.

Microscopie : Apothécies non observées, exceptionnelles d'après la littérature, rencontrées uniquement dans des régions dépourvues de pollution, avec disque jusqu’à 4 mm de Ø, brun clair (un peu rosâtre) et rebord thallin sorédié-granuleux. Spores 30-70 x 25-35 µm.

Habitat : Corticole et sur mousses corticoles, sur feuillus et sur conifères, aérohygrophile, photophile, non nitrophile ; commun.

 

Remarque : Ochrolechia androgyna (également C+ rouge) dépourvu d'hypothalle blanc possède au départ des soralies bien délimitées ; Ochrolechia turneri est C+ jaune (très fugace) et K-.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]