Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 

 

 

 

 

Melanelixia subargentifera (Nyl.) O. Blanco = Parmelia subargentifera = Melanelia subargentifera

Photos 1-3 Serge Poumarat - sur feuillu - Pyrénées-Orientales - (66) -
Photos 4-6 Olivier Gonnet - novembre 2015 - St Prejet Armandon - Haute-Loire - (43) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Parmeliaceae

Thalle
: foliacé brun olive à brun foncé, ± mat (à faiblement brillant vers les bords), avec souvent une nuance rougeâtre ou jaunâtre, ne dépassant pas 5 cm de Ø, lâchement attaché au substrat, lobes larges de 2-6 mm, à marge un peu ascendante et souvent pruineuse (pruine grisâtre à cendrée), recouverts de poils corticaux hyalins (loupe x35) surtout visibles vers l’extrémité des lobes. Soralies granulo-verruqueuses blanchâtres, plus denses vers le centre du thalle (bien visibles après frottement). Face inférieure brun foncé à noire, rhizines simples. Marges des lobes souvent légèrement ascendante.

Photosymbiote : algue verte du genre Trebouxia.

Chimie : Médulle C+ rouge carmin, KC+ rouge, K-, P-.

Apothécies : rares, non observées.

Habitat : corticole, surtout sur feuillus, plus rarement lignicole, muscicole ou saxicole-calcifuge. Espèce assez commune jusqu’à l’étage subalpin.

 

Remarque : Melanelixia subaurifera et Melanelixia glabratula ont un thalle plus apprimé, sont dépourvus de poils hyalins sur les marges des lobes et ont des lobes plus étroits (2-3 mm) élargis à l’extrémité.

 

Clé simplifiée pour la détermination des 5 espèces courantes du genre Melanelixia

(JP Gavériaux et C. Van Haluwyn)

 

- Autrefois tous les Parmelia bruns étaient placés dans le genre Melanelia actuellement démantelé.

Le genre Melanelixia regroupe les Parmelia bruns à médulle C+ rose ou rouge, cette couleur disparaissant rapidement (en moins d'une minute en général).

Principaux caractères du genre Melanelixia :

- Thalle foliacé à face supérieure de couleur brune.

- Épicortex fenestré.

- Cortex paraplectenchymateux.

- Médulle blanche C+ rosé vif à rouge.

- Asques largement clavés, octosporés ; spores ellipsoïdales, hyalines, simples.

- Pycnides immergées dans le thalle.

 



 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]