Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Menegazzia terebrata (Hoffm.) A. Massal  

Photos Jean-Yves Boussereau - sur écorce de feuillus - Allons - Lot-et-Garonne - (47)


 

Ascomycota - Lecanoromycetes - Lecanorales - Parmeliaceae

 

Macroscopie : Thalle foliacé (jusqu'à 10 cm de Ø), à face supérieure gris clair ou glaucescente, mate, luisante et légèrement brune à l'extrémité des lobes aplatie et arrondie; lobes très allongés, assez étroits (1-3 mm), très ramifiés, en grande partie creux et convexes. Soralies (1-2 mm), maniciformes (en manchette) à l’extrémité de lobes latéraux courts. Perforations dispersées sur la totalité du thalle, ± ovales ou circulaires (0,1-0,5 x 0,1-0,3 mm) ne traversant pas complètement le thalle. Face inférieure non perforée, fortement plissée, noire et brune sur le pourtour du thalle, sans rhizines.

Photosymbiote : algue verte (Trebouxia).

Chimie : thalle et médulle K+ jaune puis rouge-brun ; médulle P+ orange.

Microscopie : Apothécies non observées, rares, 1-4 mm de Ø, avec un disque brun châtaigne luisant. Épithécium brun et hyménium incolore. Spores ellipsoïdales, incolores, par deux, de 50-70 x 30-36 µm.

Habitat : Corticole, plus rarement lignicole ou saxicole (rochers moussus). Dans des stations en forêts très humides, protégées du vent. Étage collinéen et montagnard. Espèce rare ; ne pas prélever, photographier sur place (in situ).

 

Remarque : Menegazzia subsimilis (H. Magn.) R. Sant. Se caractérise par des lobes brillants munis de soralies apicales ou laminales, lacérées, labriformes, en éventail, dactyliformes, perforées au sommet à maturité. Hypogymnia physodes n'a pas de perforations et ses soralies sont labriformes.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]