Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 
 

Lempholemma polyanthes (Bernh.) Malme - [-ID 4-] 

Photos et texte Danièle et Olivier Gonnet - 26/8/2017 - Thoiry, 1315 m - Ain - (01) -


 

Ascomycota - Dothideomycetes - Pleosporales - Dacampiaceae

 

Champignon lichénisé lichénicole

Thalle : crustacé, granuleux, brun foncé à noirâtre, très petit.

Photosymbiote : Cyanobactéries (Nostoc).

Apothécies : incolores, enfoncées dans le thalle et punctiformes (aspect de périthèces), puis urcéolées, 0,15-0,22 mm de diamètre. Asques unisériés, octosporés.
Spores : hyalines, simples, ellipsoïdales, 12,5-14,53 x 7,5-9,5 µm (mesures 15,3x9,5 13,9x8,1 12,5x7,5 µm).

Habitat (données de Cl. Roux et coll.) : muscicole (sur mousses mortes ou mourantes, sur sol ou rochers), plus rarement saxicole (sur rochers, parfois murs). De l’étage collinéen à l’étage alpin, rarement au supra-, très rarement au méso-méditerranéen. Ombroclimats subhumide, humide et hyperhumide.

 

Remarque de Chantal Van Haluwyn : le thalle n’est pas toujours crustacé granuleux mais sous forme de nodules de 5 mm de diamètre ou plus voire assez souvent sous forme de lobes foliacés arrondis (vu sur un échantillon de Toulon) et dans ce cas la surface présente des crêtes verruqueuses voire noduleuses.

 

Bibliographie

Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p.

- Ozenda P.et Clauzade G., 1970 - Les Lichens. Paris, Masson et Cie, 801p.- (p. 757).

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]