Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 
 
 
 
Coupe de thalle (x400)
face supérieure (humide) avec soralies et une apothécie
face inférieure

Lobarina scrobiculata (Scop.) DC. = Lobaria scrobiculata

Textes et photos 1-3 Jean-Pierre Gavériaux - session AFL 2001 - Haute-Savoie - (74) -
Photos 7-11 Olivier Gonnet - avril 2014 - Cucuruzzu - Corse - (20) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Peltigerales - Lobariaceae

Thalle
: foliacé de 5-20 cm de Ø, attaché uniquement au niveau de sa partie centrale, lobes irréguliers de 1-3 cm de large, arrondis aux extrémités, souvent concaves ; face supérieure  avec des fossettes (fovéoles) dont les rides ne forment pas de réticule bien net comme chez Lobaria pulmonaria, vert jaunâtre à l’état sec, gris bleuté à gris plomb en présence d’eau (présence de nostoc = céphalodies internes). Soralies gris-bleu, d’abord ponctiformes puis se développant sur les rides et les bords des lobes ; face inférieure brun pâle, tomenteuse sauf aux niveau des parties convexes.

Chimie : Médulle P+ orange,  K+ jaune, KC+ rose orangé. Présence d'acide usnique dans le cortex.

Apothécies : très rares, lécanorines, 1-2 mm de Ø, brun-rouge ; asques octosporés ; spores 50-80 x 6-7 µm, 3-7 cloisons, incolores.

Habitat : sur vieux troncs et branches principales de feuillus, plutôt en bordure de forêts ; parfois au sol parmi les mousses (bryo-silicicole).

 

Remarques : Lobaria pulmonaria a également un thalle avec de fovéoles, mais son thalle est vert, les rides dessinent un réseau complet et les extrémités des lobes sont tronquées. Ricasolia laetivirens et Ricasolia amplissima n’ont pas de fovéoles.

 


Clé simplifiée des Lobaria s.l. regroupant actuellement les genres Lobaria, Lobarina et Ricasolia

 



 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]