Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 

Lecidella carpathica Körb. chémo. carpathica = Lecidea carpathica = Lecidea advertens

Photo 1 Olivier Bricaud - roche calcaire - session AFL 2003 - Vaucluse -( 84) -
Photo 2 François Julien - session AFL 2014 - Alpes-de-Haute-Provence - (04) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecideales - Lecideaceae
 

Thalle : blanchâtre (parfois teinté de verdâtre ou de brunâtre), irrégulièrement granuleux.

Photosymbiote : algue verte autre que Trentepohlia.

Réactions chimiques : thalle K+ jaune, P+ jaune, C-, KC+ jaune. Épithécium et cortex de l'excipulum K- (dans le chémo. carpathica).

Apothécies : 0,5-1 mm de Ø, lécidéines, ± immergées puis saillantes, parmi les granules thallins, convexes, noires.

Épithécium vert-bleu ou vert foncé, N+ pourpre (non K+ violet).

Paraphyses non inspergées (dépourvues de gouttelettes d’huile). Spores simples, incolores, 8-17 x 5-9 µm.

 

Habitat : sur parois ou sommets rocheux, non ou peu calcaires, rarement sur murs d'argile, parasite parfois des lichens au début de son développement. De l’étage mésoméditerranéen à l’étage subalpin. 

Espèce commune.

 

Remarque : il existe un deuxième chémotype, le chémo. latypizella à épithécium et cortex de l’excipulum K+ (violet).

 

Bibliographie

- Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p.

- Guide des lichens de France, lichens des roches, par J. Asta, C. Van Haluwyn et M. Bertrand, éditions Belin, 2016, pages 294 et 295.

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]