Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 

Lobaria linita (Ach.) Rabenh.

Photos Jean-Pierre Gavériaux (session AFL 2001 - Haute-Savoie - 74)


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Peltigerales - Lobariaceae

 

Thalle : foliacé, 15-20 cm de Ø, assez coriace, à lobes arrondis aux extrémités, réticulés, se recouvrant ± partiellement les uns les autres ; face supérieure luisante, dépourvue d'isidies et de soralies, brun verdâtre, verte en présence d'eau ; face inférieure portant des rhizines foncées (ayant jusqu'à 4 mm de longueur) dans les parties plus âgées.

Photosymbiotes : algue verte dans le thalle, cyanobactérie dans les nombreuses céphalodies internes.

Chimie : R-.

Apothécies : non observées ; rares d'après la littérature.

Habitat : se rencontre en haute montagne, surtout dans les combes à neige.

 

Remarque : comme tous les cyanolichens, Lobaria linita est capable de fixer l'azote atmosphérique ; il joue un rôle important dans ces milieux difficiles où il est le seul à apporter l'azote, élément essentiel au fonctionnement de l'écosystème.

 


Clé simplifiée des Lobaria s.l. regroupant actuellement les genres Lobaria, Lobarina et Ricasolia

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]