Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Lecanora campestris (Schaer.) Hue

Photos Brigitte Lorella et JP Gavériaux - session AFL 2009 - Île d'Yeu - Vendée - (85) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales - Lecanoraceae
 

Thalle : crustacé, souvent ± circulaire, aréolé à verruqueux avec des petites protubérances arrondies, gris pâle, finement granuleux et en général ± bien délimité par un hypothalle blanc.

Photosymbiote : Trebouxia.

Chimie : Thalle P- ou faiblement jaune, K+ jaune, C- ; UV-.

Apothécies : 0,5-1,5(2) mm de Ø, dispersées ou abondantes, sessiles, à disque brunâtre à brun-noir en présence d’eau, avec une marge blanche, lisse, souvent ± contournée à maturité ; asques 50-60 x 12-21 µm, clavées ; spores 10-15 x 6-9 µm, incolores, simples.

Habitat : Saxicole, sur surfaces ± inclinées, parfois aussi sur roches silicatées, murs, calcifuge ou minimécalcicole, surtout héliophile, plus ou moins nitrophile. Espèce courante jusqu'à l’étage subalpin.

 

Remarque : [données de Claude Roux]

- Il existe un écotype calcicole (éco. alba) à thalle blanc, s'établissant sur les roches nettement calcaires.

- Lecanora pseudodistera Nyl. (= L. clauzadei B. de Lesd.) en diffère par sa médulle (notamment du bord thallin) riche en grands cristaux (fins cristaux chez L. campestris).

- Lecanora gangaleoides, également fréquent sur roches silicatées ou siliceuses possède des apothécies à disque noir et son thalle est gris plus foncé.

 

 

[Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]