Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 


Hypogymnia physodes (L.) Nyl.  

Photos Jean-Pierre Gavériaux (sur écorce de peuplier - session AFL 2008 - Pas-de-Calais - 62)


 

Ascomycota - Lecanoromycetes - Lecanorales - Parmeliaceae

 

Thalle : foliacé jusqu’à 10 cm de Ø, peu appliqué au substrat, avec lobes allongés, 0,5-0,6 mm de large, extrémités des lobes ± convexes, s'élargissant nettement et se dressant, se recouvrant l'un l'autre ; face inférieure de l'extrémité des lobes dressée, souvent (excepté chez les jeunes thalles} avec une seule soralie le plus souvent labriforme (photo 2) ; face supérieure gris clair, mate ou légèrement luisante, parfois avec isidies sorédiées ou non ; face inférieure noire (excepté l'extrémité des lobes qui est brune), mate ou à peine luisante, dépourvue de rhizines (photo 3).

Photosymbiote : algue chlorococcoïde.

Chimie : Médulle et soralies P+ (rouge ou orangé), K+ et KC+ (jaune puis rouge brunâtre).

Apothécies : courtement pédicellées, relativement fréquentes en montagnes, disque de 2-7 mm de Ø, brun rougeâtre brillant, asques octosporés, spores simples, hyalines, 6-9x4-5 µm.

Habitat : Surtout corticole, sur troncs, branches et branchettes de conifères et feuillus isolés ou en forêts claires ; plus rarement saxicole calcifuge ou muscicole ; espèce commune jusqu’à l’étage subalpin.

 

Remarque : c’est la plus commune des espèces du genre Hypogymnia.

 

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]