Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 

Caloplaca cerinelloides (Erichsen) Poelt = Caloplaca pyravea var. cerinelloides

Photos et texte Olivier et Danièle Gonnet - 8/11/2016 - Brives-Charensac - Haute-Loire - (43) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Teloschistales - Teloschistaceae

 

Thalles : crustacé très discret, peu visible, aréoles ou granules ± visibles.

Photosymbiote : trébouxioïde.

Chimie : thalle K-, apothécies K+ pourpre.

Apothécies : nombreuses ± groupées, sessiles, rondes ± régulières, de couleur jaune orangé, disque plat à ± convexe, marge concolore au disque.

Microscopie : épithécium jaune, paraphyses à apex 3-6 µm ; spores polariloculaires hyalines, 10,2-12,5 x 5,4-6,1 µm, épaississement équatorial 3,7-4,4 µm.

Habitat : espèce corticole, sur troncs, branches, petites branches de feuillus, du collinéen au montagnard.

Espèce rare, patrimoniale d'intérêt national, en danger critique d'extinction.

 

Remarque de Cl. Roux : très proche de Caloplaca cerinella et Caloplaca skii avec lesquels il a probablement été en partie confondu.

 

Bibliographie :

- Roux Cl. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e édition revue et augmentée (2017). Édit. Association française de lichénologie (A.F.L.), Fontainebleau, 1581 p., page 186.

- Wirth et all., 2013, Die Flechten Deutschlands, tome 1, pages 274 et 295.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]