Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 
 

Calicium viride Pers. = Calicium  hyperellum

Photo 1 Olivier Gonnet - session AFL 2013 dans le Forez - Puy-de-Dôme - 63 -
Photos 2-5 Jean-Pierre Gavériaux - session AFL dans le Morbihan - 56 -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Caliciales - Caliciaceae
 

Thalle : crustacé, assez épais, finement granuleux, vert à vert jaunâtre.

Photosymbiote : algue verte du genre Trebouxia.

Chimie : Thalle K-, KC-, P-.

Apothécies : non pruineuses, ± globuleuses, logées dans une cupule (0,2-0,3 mm) à partie inférieure brunâtre, portée par un pédoncule noir de 1-2 mm de hauteur. Asques clavés. Spores ellipsoïdales, 12-14 x 6-7 µm, brunes, présentant en surface des sillons spiralés, unicloisonnées avec un léger étranglement au niveau de la cloison.

À maturité l'hyménium se dissocie et donne le mazédium, une masse gélatineuse, puis pulvérulente, dans laquelle on trouve les spores accompagnées des débris d'asques et de paraphyses.

Habitat : surtout sur écorce de conifères (Picea et Abies), protégés des pluies dans les fissures ; espèce aérohygrophile, très répandue mais peu commune et donnée comme potentiellement menacée.

Bibliographie :

- Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo, SBCO, p. 188.

- Catalogue des lichens de France, C. Roux et coll., 2014, pages 156 et 188.

 

Remarques :

- Les Coniocybe ont des spores sphériques, brun clair, simples ou à 1 cloison.

- Les Stenocybe, des spores à 3-7 cloisons.

- Les Chaenotheca, des spores simples, brun foncé, à paroi épaisse.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]