Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL




Cephalophysis leucospila (Anzi) H. Kilias et Scheid. var. leucospila = Lecidea leucospila

Photos Jean-Michel Sussey - 15.10.11 - Chalets de Balme, 1540 m - Haute-Savoie - (74) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Teloschistales - Teloschistaceae
 

Thalle : crustacé, non lobé au pourtour, épilithique de mince à moyennement épais, continu ou aréolé-fendillé, blanc ou endolithique peu visible se résumant à quelques granulations autour des apothécies.

Photosymbiote : algue verte trebouxioïde.

Chimie : thalle et médulle K-,C-, KC-, P- ; épithécium et  hypothécium N+ pourpre ; tholus I+ bleu.

Apothécies : 0,1-0,5 mm de Ø, lécidéines, noires, planes, devenant rapidement convexes et immarginées. Épithécium bleu vert. Hypothécium brun foncé. Paraphyses non cohérentes simples ou presque avec les cellules apicales dilatées. Excipulum à médulle rougeâtre et cortex brun noirâtre.

Spores ellipsoïdales, simples, incolores, par huit, petites, de 6-11 x 4-7 µm.

Écologie, répartition : Saxicole, calcicole. Sur parois de rochers calcaires dans des stations exposées à la pluie et à la neige, bien éclairées. Assez rare. De l’étage subalpin à l’étage nival.

- Support du spécimen photographié : sur rocher calcaire de l’éboulis provenant de la Roche Parnal.

 

Étymologie : Cephalophysis vient du grec « kephalê » = tête et du grec « physis » = aspect nature ; leucospila vient du grec « leuco » = blanc et du grec « spilos » = tache.

 

Remarques :

- Diplotomma hedinii a des spores plus ou moins réniformes, brunes, à trois cloisons.

Rhizocarpon umbilicatum a des spores incolores submurales ou murales à 5-11 cellules.

 

Photos et texte issus de l'une des 12 fiches du débutant

publiées dans le bulletin AFL 2013_1 par Jean-Michel Sussey

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]