Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 

Caloplaca verruculifera (Vain.) Zahlbr. = Caloplaca granulosa auct. non (Müll. Arg.) Jatta

Photos Marie-Claude Derrien et Jean-Michell Sussey  - lég. et dét. Jean-Yves Monnat - Finistère - 29)
22/02/14, sur granite. Goulien, au bord de mer, lieu-dit Ar C’Harn Uhel. alt. : 5 m.


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Teloschistales - Teloschistaceae
 

Thalle : crustacé épilithique, placodïoïde, formant parfois de belles rosettes jaunes ou orangées ; lobes périphériques assez longs (3-6 mm) et larges (0,3-1 mm), convexes, ± palmés à leur extrémité, souvent ramifiés, et se recouvrant les uns les autres.

Isidies globuleuses très abondantes vers la partie centrale du thalle.

Photosymbiote : chlorococcoïde.

Chimie : Thalle et apothécies K + pourpre.

Apothécies : souvent absentes, jusqu’à 1 mm de Ø,  généralement localisées au centre du thalle, à disque plat, jaune orangé ; ascospores 12-14 x 5-6 µm, avec épaississement équatorial pas plus long que le 1/4 de la longueur de la spore.

Écologie, répartition : Saxicole, principalement calcifuge mais aussi calcicole, rarement lignicole sur piquet de parc. Littoral, dans des stations non directement arrosées par la mer mais atteintes par les embruns, exposées à tous les temps. Très nitrophile et halophile. Étage adlittoral.

 

Étymologie : Caloplaca vient du grec « calo » = beau et du grec « placa » = plaque ; verruculifera vient du latin « verrucula » = petite verrue et du suffixe « fera » = porteur de (en rapport à la présence de nombreuses isidies verruciformes).

 

Remarques :

Caloplaca granulosa, calcicole et non maritime, a des lobes plus courts (2-3 mm), des isidies allongées en forme de doigt (1 mm). Ses spores sont plus larges, avec un épaississement équatorial plus long (3-6 µm).

- Caloplaca verruculifera, espèce nordique connue dans les Pays scandinaves et en Angleterre a été récemment découverte en France par Jean-Yves Monnat et al. notamment aux îles d’Ouessant, Béniguet, Sept-îles, Houat et à la pointe du Raz.

 

Bibliographie :

Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eŭropo, p. 235, n° 33.

Roux C. et coll., 2013 - Catalogue des lichens de France. pages. p. 260 et 261.

Roux C., 2013 - Clé des Caloplaca. Version provisoire, inédit, 118p. (p. 041, n° 51).

 

Cette espèce a fait l'objet d'une fiche détaillée dans le bulletin AFL 2014(1)

dans le cadre des fiches du débutant publiées depuis 2002 par Jean-Michel Sussey

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]