Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 

Caloplaca ammiospila (Wahlenb.) H. Olivier
=
Caloplaca amniospila = Caloplaca ferruginea var. amniospila = Caloplaca  cinnamomea

Photo 1 Alain gardiennet - 4/08/2014 - 1600 m - Saint-Sorlin-d'Arves - Savoie (73)
Photos 2-3 et texte Jean-Michel Sussey - lég. et dét. O. et D. Gonnet


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Teloschistales - Teloschistaceae
 

Thalle : crustacé, non lobé au pourtour, granuleux, fissuré, gris blanchâtre ou grisâtre

Photosymbiote : Trebouxia.

Réactions chimiques : apothécies K+ pourpre, thalle K-.

Apothécies (0,5-1,5 mm) nombreuses, à disque restant longtemps plan, rouge ferrugineux, tendant à la fin à devenir convexe et noirâtre avec un rebord propre un peu plus clair que le disque, persistant, et un rebord thallin peu ou pas visible de dessus mais visible latéralement ou sur coupe.

Épithécium ferrugineux. Hypothécium incolore. Spores polariloculaires, incolores, par huit, de 13-17 × 6-9 µm avec un épaississement équatorial de 3-7 µm de longueur, dimensions comprises entre le quart et la moitié de la longueur de la spore.

Habitat : espèce muscicole, détriticole, parfois lignicole (bois plus ou moins décomposé), colonisant les mousses sur le sol plus ou moins calcaire ou dans les anfractuosités de roches calcaires, dans des stations exposées à tous les temps. Assez commun. Étages montagnard supérieur, subalpin et alpin.

 

Étymologie : Caloplaca vient du grec « calo » = beau et du grec « placa » = plaque ; ammiospila vient du grec « ammos » = sable et « pil » = boule (allusion à la forme bombée du thalle).

Synonymes : Blastenia ferruginea var. muscicola (Schaer.) A. Massal., Caloplaca « amniospila » (Wahlenb.) H. Olivier, Caloplaca cinnamomea (Th. Fr.) H. Olivier, Caloplaca discoidalis (Vain.) Lynge, Caloplaca ferruginea var. amniospila (Wahlenb.) Th. Fr., Caloplaca ferruginea var. cinnamomaea Th. Fr., Caloplaca vacillans (Th. Fr.) H. Magn., (?) Lecanora ferruginea var. variata Nyl., Lecidea ammiospila Wahlenb.

 

Récolte correspondant aux photos 2-3 : Herb. J.M.S. N° 2909 (leg. et dét. D. et O. Gonnet, conf. J.-M. Sussey) ; 04.03.11 ; 73480 Lanslebourg – Mont-Cenis, Tour du lac. Alt : 2000 m. Sur une mousse sur le sol.

 

Remarques : On peut le confondre facilement avec Caloplaca sinapisperma qui a des apothécies plus petites (0,2-0,8 mm de diamètre) plus rouge ferrugineux foncé, devenant très rapidement convexes, à rebord propre très fin et à spores plus grandes, de 12-23 × 6-12 µm, à épaississement équatorial plus court, de 2,5-4 µm de longueur.

 

Bibliographie

Clauzade G. et Roux C., 1985. Likenoj de Okcidenta Eŭropo. Ilustrita determinlibro. Bull. Soc. bot. Centre-Ouest, n° spéc. 7, S.B.C.O. édit., St-Sulpice-de-Royan, 893 p. (p. 263, n° 110).

Ozenda P. et Clauzade G., 1970. Les Lichens. Étude biologique et flore illustrée. Masson édit., Paris, 801 p. (p.693, n° 1948).

Roux C. et coll., 2017. Catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine. 2e éd. A.F.L., 1581 p. 2 tomes (p. 170).

Roux Cl., 2015. Clé des Caloplaca. v.14b – inédit (p. 109 n° 130).

Van Haluwyn C., Asta J., Boissière J. C., Clerc P. et Gavériaux J. P., 2012 – Guide des lichens de France. Lichens des sols. Belin édit., Paris, 224 p. (p. 116).

Wirth V., Hauck M. et Schultz M., 2013. Die Flechten Deutschlands (tome 1). Ulmer édit., Stuttgart, 1244 p. (p. 267 et 291).

 

Reproduction partielle de l'une des 18 fiches du débutant

publiées dans le bulletin AFL 2017-1 par Jean-Michel Sussey

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]