Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 

Caloplaca albopruinosa (Arnold) H. Olivier =  Blastenia agardhiana  = Caloplaca agardhiana

Photo 1 et texte de Jean-Michel Sussey - mars 2005 - Haute-Savoie - (74) -
Photos Olivier Gonnet - session AFL 20174 - Pic Sant-Michel - Vercors - Isère - (38) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Teloschistales - Teloschistaceae
 

Genre : Caloplaca vient du grec “calo” = beau, du grec “placa” = plaque, assiette

Espèce : albo (blanc) et pruinosa (pruine).

Sous-genre : Pyrenodesmia (d'après la clé de G. Clauzade et C. Roux.)

Synonymes : Pyrenodesmia agardhiana A. Massal., Lecanora agardhiana Ach., Caloplaca agardhiana « (Flot.) Flag. »

 

Observation à la loupe : Thalle crustacé, endolithique, continu, non lobé au pourtour mais assez bien délimité, de couleur blanchâtre, grisâtre ou même violacé. Les apothécies (0,2 - 1 mm) sont gris foncé presque noires, souvent pruineuses ce qui leur donnent un aspect bleuté, avec un rebord persistant blanchâtre. Elles sont immergées au début puis deviennent saillantes à maturité. Ce taxon ressemble beaucoup à un Lecanora.

 

Observation au microscope : Spores polariloculaires, incolores, largement ellipsoïdales, par huit, de 12 - 20 x 6 - 11 µm avec un épaississement équatorial de 3 - 5 µm de longueur d'environ 1/4 de la longueur de la spore. Hyménium dépourvu de cristaux entre les paraphyses et non inspergé (sans gouttelettes d'huile).

 

Réactions chimiques : K + violet (épithécium sous microscope), K - ou parfois K + violacé clair (thalle), N + parfois violacé clair (thalle)

 

Récoltes : Herb. JMS N° 1899B

- Date :  18.03.05  Lieu :  74490 Onnion - La Villaz - Route de Plaine Joux  Alt. : 1050 m

- Écologie, répartition : Saxicole, calcicole, photophile, sur calcaire dur. Commun.

- Support : Au sommet d'un petit rocher calcaire à mi-ombre, mais dans une zone très lumineuse.

 

Remarques : Les spores sont souvent plus larges que la moitié de leur longueur ce qui leur donne un aspect replet. Caloplaca albopruinosa (= Caloplaca agardhiana) est un lichen commun caractéristique du Verrucarietum marmoreae. On peut cependant le confondre avec plusieurs taxons dont :

Caloplaca alociza que l'on trouve dans les mêmes sites. Il a également un thalle endolithique, mais le rebord thallin de l'apothécie est très fugace, et l'hyménium est rempli de petits cristaux entre les paraphyses.

Caloplaca variabilis que l'on trouve également dans les mêmes sites, a une thalle épilithique, fendillé-aréolé, assez épais, et un hyménium dépourvu de cristaux.

Toutes ces différences ont bien été mises en évidence par Clauzade G. et Roux C. notamment dans les articles du Bulletin de la Société linnéenne de Provence, référencés ci-dessous.

 

Bibliographie :

- Clauzade G. et Roux C., 1977 - Taxons nouveaux et intéressants pour le midi de la France. - Bull. Soc. linn. Provence, 30 : 9 - 36. - (p.19 - n°4)

- Clauzade G. et Roux C., 1985 - Likenoj de Okcidenta Eùropo. 17200 St-Sulpice-de-Royan, Société Botanique du Centre-Ouest, 893p. - (p.229 - n°8)

- Coste C., 1994 - Flore et végétation lichéniques du causse de Labruguière - Caucalières (Tarn,

France). - Bull. Soc. linn. Provence, 45 ; 187 - 218. - (p.203)

- Nimis P. L. & Martellos S., 2001 - The Information System on Italian Lichens. Dept. of Biology, University of Trieste. - http://dbiods.univ.trieste.it

- Nimis P. L., Pinna D., Salvadori O.,1992 - Licheni e conservazione dei monumenti, Via Marsala 24 40126 Bologna, Cooperativa Libraria Universitaria Editrice Bologna, 165p. - (p.60)

Ozenda P. et Clauzade G., 1970 - Les Lichens. Paris, Masson et Cie, 801p. - (p.679 - n°1890)

 

Cette espèce a fait l'objet d'une fiche détaillée dans le bulletin AFL n°34(2) - 2009

dans le cadre des fiches du débutant publiées depuis 2002 par Jean-Michel Sussey

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]