Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 
 

Caloplaca erythrocarpa (Pers.) Zwackh.Caloplaca lallavei 

Photos 1-3 JP Gavériaux, O. Gonnet et F. Guilloux (session AFL 2008 - Ardèche - 07 et 2010 - Hérault - 34)
Photos 4 et 5 Marie-Claude Derrien - vallée du Tarn -  2013 - Lozère (48)

Photo 6 Serge Poumarat - session AFL 2012 - Pyrénées-Orientales (66)


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Teloschistales - Teloschistaceae
 

Thalle : crustacé, fendillé-aréolé, crayeux mais non pulvérulent, bien délimité, presque lobé au pourtour, souvent en rosette, de couleur blanche.

Photosymbiote : algue chlorococcoïde.  

Chimie : Thalle K -  et apothécies K + pourpre.

Apothécies : (0,5-1,5 mm) nombreuses, une ou plusieurs par aréoles, peu saillantes, planes, de couleur rouge ferrugineux, ayant un rebord propre plus clair que le disque et un rebord thallin blanc assez fugace. Spores par huit, polariloculaires, incolores, de 12-18x7-10 µm, avec un épaississement équatorial de 3-4 µm de longueur, au plus égal au ¼ de la longueur de la spore.

Habitat : Saxicole, calcicole, héminitrophile, plutôt sur roches dures.

Régions suffisamment chaudes, surtout dans la région méditerranéenne. On le trouve souvent associé à Aspicilia calcarea, dans des biotopes bien exposés au soleil et mouillés par les pluies.

 

Remarques : caractérisé par son thalle blanc portant des apothécies rouge ferrugineux vif. Lorsque plusieurs thalles de Caloplaca erythrocarpa sont coalescents, ils sont bien délimités par une ligne hypothalline noire.

Caloplaca aetnensis est une espèce proche de Caloplaca erythrocarpa (détails donnés dans le catalogue des lichens et champignons lichénicoles de France métropolitaine).

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]