Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 

 Bilimbia sabuletorum (Schreb.) Arnold = Mycobilimbia sabuletorum = Bacidia hypnophila

Photo 1 Julien Lagrandie - sur vieux mur moussu - Calvados - (14) -
Photo 2 Marie-Claude Derrien - octobre 2012 - Indre-et-Loire - (37) -
Photos 3 et 4 Jean-Michel Sussey - 19/08/2007 -  dune de Keremma,
sur mousse sur sable calcaire (débris de coquilles) - Tréflez - bord de mer - Finistère - (29) -


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Lecanorales
 

Thalle : crustacé granuleux, non lobé au pourtour, granuleux ou granulo- verruqueux, parfois assez épais, blanchâtre à gris clair, dépourvu de médulle.

Photosymbiote : algue chlorococcoïde.

Chimie : thalle R-, tholus I+ bleu.

Apothécies : 0,3-1 mm de Ø, brun rose clair à brun foncé ou noir, au début à disque plan et rebord mince, rapidement convexes et immarginées. Épithécium brunâtre, olivacé, bleu verdâtre ou parfois incolore. Hypothécium brun-rouge clair dans sa partie supérieure. Spores fusiformes, à (1)3-7 cloisons, incolores, par 8, de 15-40 x 4-8 µm. Paraphyses (2-3 µm) simples ou peu ramifiées.

Écologie, répartition : muscicole, sur les mousses poussant sur des substrats très divers, roches, terre (surtout sur sol calcaire), débris végétaux, rarement sur la base des troncs. Dans des stations aussi bien éclairées qu'ombragées. De l'étage supraméditerranéen ou collinéen à l'étage alpin (exceptionnellement à l'adlittoral). Régions tempérées ; assez commun dans toute la France.

 

Étymologie : Bilimbia vient du latin « bi » = double et de « limbus » = bordure (à cause de la périspore) ; sabuletorum vient du latin « sabuletorum » = des bois sablonneux ou des sablonnières.

Synonymes : Bacidia borborodes (Körb.) Lettau, Bacidia descendens (Hepp) Mig., Bacidia fuscorubella var. propinqua (Stizenb.) Trevis., Bacidia hypnophila (Turner ex Ach.) Zahlbr., Bacidia metamorphea (Nyl.) Lettau, Bacidia propinqua (Stizenb.) Arnold, Bacidia sabuletorum (Schreb.) Lettau, Bacidia vexabilis (Nyl.) H.Olivier, Biatora propinqua Stizenb., Bilimbia borborodes Körb., Bilimbia hexamera De Not., Bilimbia hypnophila (Ach.) Zahlbr., Bilimbia lubens (Nyl.) H. Olivier, Bilimbia metamorphea (Nyl.) H.Olivier, Bilimbia sabuletorum var. septenaria (Nyl.) A.L.Sm., Lecidea hypnophila (Ach.) Ach., Lecidea sabuletorum (Schreb.) Ach. [non Fr.], Lecidea vexabilis Nyl., Mycobilimbia sabuletorum (Schreb.) Hafellner, Myxobilimbia sabuletorum (Schreb.) Hafellner ; incl. Bilimbia hypnophila var. septenaria (A.L.Sm) Szatala.

 

Remarques :

- Chez Bilimbia microcarpa, les spores ne contiennent que (2)4 cellules et le sommet des paraphyses est moins épais (1,5-2 µm).

- Mycobilimbia tetramera et Bacidia bagliettoana possèdent des apothécies beaucoup plus foncées, quasiment noires.

- Les spores des Bacidia sont aciculaires.

 

Reproduction partielle de l'une des 12 fiches du débutant

publiées dans le bulletin AFL 2012_1 par Jean-Michel Sussey

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]