Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 

Bagliettoa parmigerella (DC.) Gueidan & Roux =  Verrucaria parmigerella - dét. Claude Roux

Photo  Françoise Guilloux - sur calcaire - session AFL 2010 - Hérault - (34) -
Fiche herbier Jean-Claude Boissière n° 1337 - Fontainebleau


 

Ascomycota - Euromycetideae - Verrucariales - Verrucariaceae

 

Thalle : crustacé endolithique, de gris foncé jusque gris plombé, un peu huileux, avec les cellules superficielles du cortex ± distinctement verdâtres ; avec ou sans macrosphéroïdes.

Photosymbiote : algues vertes.

Chimie : R-.

Périthèces : 0,1-0,3 mm, presque entièrement enfoncés dans le thalle, incolores sauf au niveau de l'involucrellum (0,1-0,2 mm) ± distinctement fendu radialement (parfois peu visible ou même absent), moins large que l'excipulum (0,2-0,3 mm) incolore à brun.

Spores souvent absentes, ellipsoïdales, simples, incolores, par huit, de 15-25 x 7-12 µm.

Habitat : sur roches ± calcaires, très cohérentes, faiblement inclinées ou horizontales, non nitrophile. Espèce commune dans le Midi dans des endroits bien éclairés mais non exposés au soleil. De l'étage thermoméditerranéen à l'étage montagnard inférieur.

 

Remarques :

- Bagliettoa baldensis à un involucrellum plat, recourbé vers le bas sur le bord, sillonné, plus petit que l'excipulum légèrement brunâtre.

- Bagliettoa calciseda est dépourvu d'involucrellum et le thalle présente des sillons radiaires autour des périthèces.

- Bagliettoa parmigera a un involucrellum sillonné, plus petit que l'excipulum noir.

- Bagliettoa steineri a un involucrellum sillonné, plus large que l'excipulum incolore.

 

La détermination des Bagliettoa nécessite toujours l'examen de coupes longitudinales de périthèces observées en place au stéréomicroscope et des spores.

 


 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]