Association Française de Lichénologie - Les champignons lichénisés de France - AFL


 
 
 
 
 
 
▲ pycnides ▼

Alyxoria xerica (Torrente et Egea) Van Haluwyn et Cl. Roux comb. nov. - [-ID 4-]
= Opegrapha
xerica Torrente et Egea

Photos Rémy Ragot et Chantal Van Haluwyn - 15/8/2019 - sur tronc de vieux Tilia (200 ans)
Mellac : Kernault, le manoir, alt. 71 m - Finistère - (29) -
det. R. Ragot, conf. C. Van Haluwyn et C. Roux


 

Ascomycota - Lecanoromycetideae - Arthoniales - Roccellaceae

 

Thalle : crustacé, mince, grisâtre ± teinté de verdâtre, parfois peu visible.

Photosymbiote : algue verte de type Trentepohlia.

Chimie : R-.

Apothécies : en forme de lirelles simples (rarement ramifiées), 0,5-1,2 ×0,2-0,4 mm, excipulum sombre proéminent. Épithécium verdâtre. Spores 14-20 × 4-5,5 µm, avec 3-5 cloisons, la cellule terminale étant plus grande. Pycnides punctiformes immergées donnant des pycnidioconidies bacilliformes 4-6 × 1-1,2 µ.

Habitat (données de Claude Roux et coll.) : espèce corticole (sur arbres, arbustes et arbrisseaux, feuillus ou Taxus), mésophile, stégophile, euryphotique, peu ou pas nitrophile. Étage collinéen. Ombroclimat humide. Extrêmement rare : une seule station connue en France dans le Finistère.

 

Remarque : Alyxoria varia possède un épithécium brun et des ascospores plus longues.

 

Bibliographie

- Smith C. W., Aptroot A., Coppins B. J., Fletcher A., Gilbert O. L., James P. W. and Wolseley P. A., 2009 - The lichens of Great Britain and Ireland. The British Lichen Society and the Natural History Museum Publications édit., London, 1046 p.

 

 

 [Retour à la liste des espèces] - [Retour au sommaire]